N° 244 - Janvier 2020

Psychopathologie du rapport au cadre

Auteur(s) : Didier BOURGEOIS, PsychiatreNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Dans l’institution, le cadre de soin, avec ses différentes composantes, s’impose à tous, soignant et soigné. Reste que chacun se l’approprie et le vit d’une façon qui renvoie à son histoire personnelle et en particulier à son enfance.

Le cadre est un élément fondateur du processus thérapeutique. Reste que chaque patient a un rapport au cadre qui renvoie à son histoire personnelle et en particulier à son enfance. L’être humain crée en effet à la fois sa route (le cadre), son véhicule dans la vie (lui), le but de son voyage (le sens de la vie) et l’énergie nécessaire à ce voyage (le narcissisme). Pourquoi avons-nous besoin d’un cadre ? Comment certains patients le mettent-ils à mal, en lien avec leur parcours ? Repères théoriques et cliniques.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro