N° 249 - Juin 2020

« Oui, un psychanalyste, ça peut pleurer ! »

Auteur(s) : Marguerite CHARAZAC-BRUNELNbre de pages : 5

Pendant longtemps, la psychanalyse a interdit tout dévoilement de soi du clinicien. Pourtant, la neutralité n’existe pas ! Ce dévoilement peut la plupart du temps instaurer une alliance thérapeutique qui vient faire contrepoids à une instrumentalisation des pratiques de soin.

Lire la suite

5,00 €
N° 237 - Avril 2019

Alexis et le cannabis, pour le meilleur et pour le pire…

Auteur(s) : Barbara LOYER Psychologue clinicienneNbre de pages : 6

Pourquoi tant de jeunes schizophrènes consomment-ils du cannabis ? Ce produit peut être pensé comme un médiateur, un catalyseur en lien avec trois plans : celui de la relation à l’autre dans la problématique adolescente de dépendance à l’objet, celui du rapport aux troubles et au réel et celui de la relation à soi au niveau existentiel. Illustration avec l’histoire d’Alexis.

Lire la suite

5,00 €
N° 201 - Octobre 2015

Prendre le risque de la confiance

Auteur(s) : Didier Bataille, infirmier, psychologueNbre de pages : 4

Abdel, placé en chambre d’isolement, vocifère et frappe contre la porte. Un infirmier expérimenté s’oppose à un jeune collègue intérimaire sur l’attitude à adopter et décide de faire confiance à ce patient très agité. L’occasion de « faire fleurir un petit moment de bonheur » et d’interroger la place de la confiance dans cet environnement.

Lire la suite

5,00 €
N° 194 - Janvier 2015

L’agir psychopathique : un acte terroriste

Auteur(s) : Pätrick-Ange Raoult, Maître de conférence-HDRNbre de pages : 6

Après une enfance émaillée de traumatismes, Hervé est progressivement entré dans une délinquance majeure : proxénétisme et braquages. Clinique du passage à l’acte appréhendé comme une solution face à une détresse interne résultant de traumatismes précoces non subjectivés.

Lire la suite

5,00 €
N° 194 - Janvier 2015

Psychopathie et responsabilité morale

Auteur(s) : Andréas Wilmes, docteur en philosophieNbre de pages : 6

Les dysfonctionnements liés à la psychopathie provoquent a priori une difficulté à élaborer des jugements moraux.
Dès lors, les psychopathes sont-ils responsables de leurs actes ? Éclairage philosophique.

Lire la suite

5,00 €
N° 194 - Janvier 2015

Délinquance juvénile et diversité des parcours

Auteur(s) : Laurent Mucchielli, directeur de recherche au CNRSNbre de pages : 5

Qu’entend-on par délinquance juvénile ? L’approche sociologique
conduit à souligner la diversité des comportements et des parcours. On en distingue trois types : « pathologique », « initiatique » et « d’exclusion » ainsi que la notion de « carrière délinquante ».

Lire la suite

5,00 €