N° 250 - Septembre 2020

Retrait social, claustration, hikikomori, de quoi parle-t-on ?

Auteur(s) : Marie-Jeanne GUEDJ BOURDIAU, psychiatreNbre de pages : 8

Comment un adolescent ou un jeune adulte passe-t-il de l’enfermement « salutaire » à la claustration dans sa chambre ? Synonyme d’une souffrance et d’un tabou qui contaminent peu à peu toute la famille, la conduite hikikomori, gangue d’enfermement et/ou de protection, interroge la psychiatrie.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Hikikomori, un phénomène polymorphe

Auteur(s) : Manuella DE LUCANbre de pages : 8

Le phénomène hikikomori met en travail la question du normal et du pathologique. L’approche psychanalytique permet d’appréhender les dynamiques psychiques mobilisées et de décrypter des situations familiales toujours complexes. Illustration avec les cas d’Isaac et de Ben.

Lire la suite

5,00 €
N° 229 - Juin 2018

Arrogance et névrose d’échec

Auteur(s) : Sophie de MIJOLLA-MELLOR, PsychanalysteNbre de pages : 5

D’un point de vue psychanalytique, ce qui caractérise l’arrogance et l’oppose à l’orgueil est le fait de reposer sur un vide que le sujet doit rendre insoupçonnable. Ce vide, c’est la névrose d’échec et la souffrance qui l’accompagne.

Lire la suite

5,00 €
N° 188 - Mai 2014

Peut-on soigner les pervers narcissiques ?

Auteur(s) : Valérie Le Goff-Cubilier, psychiatre, psychothérapeuteNbre de pages : 6

Imperméable à la souffrance, le pervers narcissique ne cherche pas d’aide. Ce n’est qu’en admettant ses propres limites face à ce type de structure psychique toxique que le thérapeute peut envisager, non pas de guérir, mais de soigner.

Lire la suite

5,00 €
N° 188 - Mai 2014

Aux prises avec un pervers narcissique

Auteur(s) : Jean-Charles Bouchoux, psychanalyste, formateurNbre de pages : 5

Le pervers narcissique présente une image idéale au plus grand nombre, et tyrannise en privé une victime, habilement choisie. Elle doit être porteuse, sinon d’une faille narcissique, du moins d’un manque de confiance en elle. Cette proie présente surtout la capacité d’endosser le rôle de mauvais objet, et de chercher à revaloriser sans cesse son persécuteur.

Lire la suite

5,00 €
N° 188 - Mai 2014

La fabrique de l’homme pervers

Auteur(s) : Dominique Barbier, psychanalysteNbre de pages : 6

La démission des pères, contemporaine d’une marchandisation de l’existence, fait de notre société libérale une redoutable fabrique de pervers. Le père veut être aimé et ne sait plus dire non à l’enfant. La nécessaire castration de la jouissance et de la toute-puissance n’a donc plus lieu.

Lire la suite

5,00 €