N° 252 - Novembre 2020

Du trauma au passage à l’acte criminel

Thierry, pris en charge au sein de l’Unité hospitalière spécialement aménagée (Uhsa), utilise le passage à l’acte pour éviter l’effondrement narcissique. Au cours d’un travail psychothérapique, émerge la question du psychotraumatisme.

Lire la suite

N° 240 - Septembre 2019

«C’est moi … et c’est pas moi»

Auteur(s) : Jérôme Hetté, Psychologue clinicienNbre de pages : 4

Certains crimes paraissent commis par des sujets en états dissociatifs, incapables de relier leur passage à l’acte violent avec leur vie et leurs comportements habituels. Le suivi thérapeutique devra interroger ce clivage du moi et lui donner sens.

Lire la suite

5,00 €
N° 239 - Juin 2019

« Si seulement je pouvais remonter le temps »

Auteur(s) : Kevin Groguenin, PsychologueNbre de pages : 6

La trentaine, Dylan est incarcéré pour un passage à l’acte incestueux. Mobilisant sa propre histoire et ce qui peut faire sens pour lui, la conversation hypnotique, en s’appuyant notamment sur des métaphores, lui permet de prendre conscience de son passé abandonnique et de reconnaître son acte, pour se reconstruire psychiquement.

Lire la suite

5,00 €
N° 227 - Avril 2018

Prisons : l’enjeu majeur des soins psychiatriques

Auteur(s) : Pierre Thomas, Professeur de psychiatrie, CHU de LilleNbre de pages : 6

Les pays européens voient augmenter de façon inédite la prévalence des troubles mentaux en milieu pénitentiaire. La détention aggrave les troubles de ces populations précaires, augmente les ruptures de soin et majore le risque de récidive.

Lire la suite

5,00 €
N° 227 - Avril 2018

Penser le soin psychique en prison

Auteur(s) : Gilles Tanvez, Psychologue clinicienNbre de pages : 7

Le service de Soins psychiatriques ambulatoires aux détenus (SPAD) est un dispositif de soins original indépendant des services judiciaires et pénitentiaires. Les 4 L (lieu, limites, lois, langage) servent de balises pour la rencontre avec le détenu. Illustration clinique.

Lire la suite

5,00 €
N° 227 - Avril 2018

Les tensions morales de la « prison-asile »

Aujourd’hui, la « prison-asile » accueille et exclut, soigne et surveille. Dans ce contexte, les imbrications entre les logiques d’assistance et de contrôle induisent des tensions morales pour les groupes professionnels qui exercent en milieu carcéral.

Lire la suite

N° 212 - Novembre 2016

Un café gourmand avec des mineures incarcérées

Un binôme psychiatre psychologue du Service médico-psychologique régional anime un groupe de parole pour des jeunes mineures incarcérées autour d’un « café gourmand ». Ces adolescentes délinquantes, à la fois vulnérables et violentes, mettent à rude épreuve le cadre du groupe.Les intervenantes s’interrogent sur leur propre pratique pour maintenir cette proposition dans de bonnes conditions.

Lire la suite

N° 210 - Septembre 2016

L’isolement entre soin et sanction

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), qui a visité depuis 2008 la moitié des établissements de psychiatrie, dénonce de nombreux dysfonctionnements en matière d’isolement et de contention et formule des propositions concrètes pour faire évoluer les pratiques.

Lire la suite

N° 206 - Mars 2016

Thérapie psychomotrice à l’adolescence

Sabri, 17 ans, incarcéré pour un viol commis à l’âge de 14 ans, a connu un parcours parsemé de violences, de rejets et de carences. Face à son immaturité affective et intellectuelle, à son impossibilité de verbaliser et d’élaborer, l’approche corporelle est privilégiée. Récit d’un travail en psychomotricté.

Lire la suite