N° 249 - Juin 2020

« Oui, un psychanalyste, ça peut pleurer ! »

Auteur(s) : Marguerite CHARAZAC-BRUNELNbre de pages : 5

Pendant longtemps, la psychanalyse a interdit tout dévoilement de soi du clinicien. Pourtant, la neutralité n’existe pas ! Ce dévoilement peut la plupart du temps instaurer une alliance thérapeutique qui vient faire contrepoids à une instrumentalisation des pratiques de soin.

Lire la suite

5,00 €
N° 223 - Décembre 2017

Psychanalyse des troubles addictifs

Les troubles addictifs sont des comportements proches d’une forme de fétichisme dans laquelle un objet qui a fait défaut est remplacé par un comportement qui vise à évacuer la souffrance par une compulsion de répétition fortement mortifère. Que peut faire le psychanalyste face à ces troubles ?

Lire la suite

N° 206 - Mars 2016

Ce que serait l’humour pour un psychanalyste

Auteur(s) : Olivier Douville, PsychanalysteNbre de pages : 6

Dans la cure psychanalytique, l’humour peut surgir, du fait du patient ou parfois de l’analyste. L’interprétation des lapsus et des traits d’esprit vise à en dégager, sans jugement moral, les affects et les passions contradictoires.

Lire la suite

5,00 €
N° 191 - Octobre 2014

Guérir de l’incontrôlable

Auteur(s) : Colette Combe, psychiatre, psychanalysteNbre de pages : 6

Que signifie guérir en psychanalyse ? À quel moment considère-t-on qu’une analyse est terminée ? À travers
l’histoire de Léa, la reconnaissance d’un « incontrôlable » se révèle passeur de guérison

Lire la suite

5,00 €