N° 180 - Septembre 2013

La régression du sujet âgé

FacebookTwitterLinkedInEmail

La baisse des capacités physiques et cognitives au grand âge peut être appréhendée sous l’angle de la régression. Les soignants doivent donc évaluer cliniquement cette régression, puis reconnaître et valider les émotions du sujet. Par ailleurs, il leur faut accepter d’être plongés dans l’univers du vieillissement et l’angoisse de la proximité de la mort. Différentes approches interrogent les répercussions de la régression sur l’individu, le couple et l’institution. 

Pack ALZHEIMER

N° 137 Alzheimer et troubles cognitifs
N° 152 Face au comportement du sujet dément
N° 246 Alzheimer : comment communiquer ?
N° 261 L'impact familial de la maladie d'Alzheimer

Plus d’informations

Pack PERSONNES AGEES

N° 152 Face au comportement du sujet dément
N° 180 La régression du sujet âgé
N° 203 Corps et sujet âgé
N° 217 Personnes âgées : l'entrée en institution
N° 232 Lorsque vieillissent les schizophrènes

Plus d’informations

N° 131 - Octobre 2008

Psychotique vieillissant ?

Qu’est-ce qu’un « psychotique vieillissant » ? Un survivant ? Une personne qui souffre d’une forme spécifique de psychose liée au vieillissement ? Un problème …

Plus d’informations