Violences conjugales : l’AP-HP ouvre la Maison des femmes

FacebookTwitterLinkedInEmail

Pour améliorer le parcours et la prise en charge des victimes de violences, l’AP-HP, en lien avec de nombreux partenaires, crée la Maison des femmes et ouvre le premier des trois sites hospitaliers parisiens au sein de l’hôpital Bichat-Claude-Bernard (18e). Deux autres seront prochainement ouverts au sein des hôpitaux Pitié-Salpêtrière (13e) et Hôtel-Dieu (4e). Ainsi, l’AP-HP s’inscrit pleinement dans les conclusions du Grenelle des violences conjugales.

Les trois premières Maisons des Femmes, lieux d’accueil, d’écoute, de soin, d’accompagnement et d’orientation innovants sont constituées de quatre volets :

  • sanitaire et médical avec une équipe pluridisciplinaire et pluriprofessionnelle : médecin, sage-femme, gynécologue, infirmier, aide-soignant, psychologue, psychiatre.
  • social : un parcours personnalisé avec une prise en charge individuelle, des activités collectives (groupes de paroles et ateliers par exemple), et une aide à l’accès au droit dans le cadre d’un partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales, avec des travailleurs sociaux et des associations spécialisées.
  • juridique avec une permanence qui conseille et oriente avec des experts de l’aide aux victimes.
  • judiciaire grâce à une permanence policière permettant le dépôt de plainte.

La Maison des femmes de l’Hôpital Bichat-Claude Bernard, un lieu unique au nord de Paris

Premier site parisien à être inauguré, il s’agit d’un lieu d’accueil, d’écoute, d’informations, de soins, d’accompagnement et d’orientation dédié aux femmes victimes de violences.  L’accompagnement est pluridisciplinaire. Il s’inscrit dans un parcours personnalisé, avec une prise en charge individuelle, des activités collectives (groupes de parole, ateliers) et des orientations coordonnées.

L’équipe est composée d’une sage-femme coordinatrice, d’un gynécologue-obstétricien, d’une infirmière, d’une aide-soignante, d’une sage-femme sexologue, d’un psychologue, d’un psychiatre et d’un travailleur social.

La Maison des Femmes de l’AP-HP Hôpital Bichat-Claude-Bernard propose des consultations juridiques et d’avocats et une permanence hebdomadaire de la police.

Elle propose un parcours personnalisé adapté aux besoins des femmes avec :

  • Un suivi individuel : des consultations médicales, un soutien psychologique, une aide juridique et judiciaire, un accompagnement social.
  • Des activités collectives avec des groupes de parole et des ateliers : estime de soi, lien social, sophrologie, yoga…

• En savoir plus sur le site de l’AP-HP

Pack AGRESSIVITE,VIOLENCE

N° 165 Le passage à l'acte
N° 172 Le cadre thérapeutique
N° 187 Agitation ou violence ?
N° 194 Les psychopathes
N° 211 Soins et négociation
N° 227 Soins psychiatriques aux personnes détenues

Plus d’informations

Pack COUPLE

N° 132 Violences conjugales
N° 188 Le pervers narcissique dans le couple
N° 193 Le couple vieillisssant
N° 207 La jalousie
N° 247 Clinique du lien conjugal

Plus d’informations