N° 260 - Septembre 2021

Soigner sans attacher : on a su faire…

Auteur(s) : Dominique FRIARD, infirmier de secteur psychiatrique et superviseur d'équipesNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Dans les années 1970-1990, dans certains établissements, des soignants régulaient les manifestations d’agressivité et de violence sans recourir à la contention et l’isolement. Ce « savoir y faire » semble avoir disparu. Peut-on le retrouver et si oui, comment ?

La question de la contention et de l’isolement, mesures coercitives souvent associées, interroge la psychiatrie en profondeur et dans la plupart des aspects de son (dys)fonctionnement. S’agit-il de se demander comment on pourrait faire pour éviter d’attacher les patients à leur lit pour les maîtriser et/ou de se souvenir (et donc d’admettre) que l’on a su faire autrement ? Les années 1970-1990 ont notamment été une période où, dans certains établissements, des soignants régulaient les manifestations d’agressivité et de violence sans avoir recours à la contention et peu à l’isolement. Nous sommes donc face à un savoir, pratique, « savoir y faire » perdu. Pourquoi a-t-il disparu ? Peut-on le retrouver et si oui, comment ?

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro