N° 260 - Septembre 2021

Mesures coercitives : état de la littérature

Auteur(s) : Loïc RHOR, infirmier et chercheur en soins infirmiersNbre de pages : 7
FacebookTwitterLinkedInEmail

Aucune étude n’a démontré l’efficacité des mesures d’isolement et de contention dans la gestion des troubles du comportement. La recherche insiste au contraire sur la iatrogénie de ces dispositifs et le vécu négatif des patients et des soignants. Dans ce contexte, il est essentiel de réinterroger les pratiques et d’accroître les repertoires d’alternatives à la contrainte.

La question des mesures coercitives, particulièrement l’augmentation des mesures d’isolement et de contention depuis une vingtaine d’années (1), reste un sujet très controversé, qui génère en permanence de nouveaux aménagements juridiques (2, 3, 4). Ces mesures sont-elles thérapeutiques ? Quelles conséquences pour les patients ? Pour les soignants ? Est-il possible de faire autrement ? Cet article s’intéresse aux enseignements de la littérature scientifique internationale sur différentes dimensions.

Isolement, contention : quelle efficacité ?

Les travaux sur l’efficacité thérapeutique de ces mesures sont rares en France. Mais plusieurs auteurs ont passé en revue la littérature internationale des années 1930 à nos jours.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro