N° 260 - Septembre 2021

Coercitions en psychiatrie et violence de la société

Auteur(s) : Jean-Louis SENON, psychiatre des hôpitaux et professeur de psychiatrieNbre de pages : 4
FacebookTwitterLinkedInEmail

Si les mesures d’isolement et de contention ont augmenté ces dernières décennies, il faut relever qu’elles s’inscrivent dans un climat tendu, comme le montrent les chiffres des violences en santé et globalement dans la société contemporaine.

Dans quel monde vivons-nous ? Dans quel monde travaillons-nous ? Les médias ne manquent pas de souligner que les services de santé doivent de plus en plus faire face à la violence, dans ses deux visages : violences dont sont victimes les soignants, mais aussi dans la prise en charge des patients en psychiatrie, par le recours plus fréquent aux pratiques d’isolement ou de contention. Qu’en est-il de ce climat de violence et comment l’interpréter, quelle lecture en faire sur le plan clinique et comment le prévenir en anticipant le processus de répétition parfois à l’œuvre chez certains patients ?

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro