Covid-19 : la HAS précise les populations éligibles à une dose de rappel de vaccin

FacebookTwitterLinkedInEmail

Afin de renforcer la protection vaccinale de la population, le ministère chargé de la Santé a saisi la Haute Autorité de santé (HAS) pour préciser les populations éligibles à une dose de rappel de vaccin. À la lumière des dernières données disponibles, la HAS publie son avis, dans lequel elle préconise à ce stade une dose de rappel chez les personnes de 65 ans et plus et celles à risque de formes graves de Covid-19, à compter du début de la campagne de vaccination antigrippale prévue fin octobre. Communiqué.

Les premiers objectifs de la campagne de vaccination contre le SARS-CoV-2 étaient de réduire la mortalité, les formes graves de la Covid-19 et la tension sur le système de santé, ainsi que la circulation de l’épidémie. Après une courte accalmie à la fin du printemps, la reprise épidémique liée à l’apparition du variant delta, plus transmissible, a rappelé le caractère crucial de ces enjeux.
Le 12 août dernier, le ministère chargé de la Santé a confirmé la mise en place d’une campagne de rappel de vaccination à partir de mi-septembre pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à leur domicile, celles qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid 19, et les personnes immunodéprimées. Le ministère a en outre saisi la HAS, le 18 août 2021, sur l’opportunité d’étendre à d’autres populations cette campagne de rappel et sur la probabilité qu’à terme un rappel vaccinal en population générale soit nécessaire.

Dans la suite de son avis du 15 juillet 2021, la HAS a poursuivi la surveillance active des nouvelles données disponibles, avec une attention particulière pour celles qui concernent l’efficacité des vaccins contre la Covid-19 (en vie réelle et dans les essais cliniques) en vue d’identifier rapidement d’éventuelles situations de baisse de la protection conférée par la vaccination et justifiant de ce fait d’envisager une dose de rappel. La HAS publie un avis prenant en compte ces dernières données. Elle précise que pour des raisons organisationnelles liées à la campagne de vaccination anti-grippale prévue à l’automne, elle rend cet avis en anticipation de l’autorisation de mise sur le marché devant être accordée par l’EMA.

Lire l’intégralité de l’avis sur le site de la HAS.