« Témoignages confinés » des GEM en Auvergne-Rhône-Alpes

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’Ireps (Instance Régionale d’Education et de Promotion Santé) Auvergne Rhône-Alpes a recueilli les témoignages des GEM (groupe d’entraide mutuelle) sur leurs vécus du confinement lié à la pandémie de covid-19 et des nombreuses initiatives développées pendant cette période. Chaque GEM s’est mobilisé lors du confinement et ce document présente des exemples non exhaustifs qui illustrent les différentes formes de mobilisation sur cette période.

Capsules témoignages des GEM

Les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM)
Introduits par la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et  des chances, la participation et la citoyenneté des personnes  handicapées, les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) sont des dispositifs  essentiels dans le paysage de la santé mentale. Véritables outils  d’insertion dans la cité, outil de lutte contre
l’isolement  et de prévention de l’exclusion sociale des personnes en grande  fragilité, les GEM axent leur projet sur le développement du pouvoir  d’agir et de l’empowerment des personnes concernées par des troubles  psychiques, à la croisée des parcours de soins, de santé et de vie. Ils  n’ont pas vocation à être des lieux de soins, mais contribuent à la  santé globale des personnes concernées.
"Les GEM sont dédiés aux personnes présentant un handicap résultant de troubles psychiques, d’un traumatisme crânien ou de toute autre lésion cérébrale acquise, d’un trouble du spectre de l’autisme ou autre trouble du neuro-développement. Ce sont des associations portées par et pour ces personnes.
Elles reposent sur la philosophie du soutien par les pairs qui rencontrent des difficultés similaires, et sont
donc à même d’apporter un soutien, une écoute, un partage d’expériences autour des troubles et du parcours de chacun. […] Le GEM est un lieu où l’on va réapprendre à vivre avec les autres, mais de manière sécurisante, où le groupe va pouvoir être un terrain d’apprentissage et d’expérimentation de la vie en société."
Source : Cahier pédagogique de la CNSA, 2019.