27/05/2021

Schizophrénie et évaluation psychomotrice, quels outils ?

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’activité physique adaptée (APA) entre dans une démarche de prévention primaire. La question centrale est d’amener le patient à pratiquer de l’activité physique pour ses bénéfices somatiques et, dans le cas de la schizophrénie, également pour ses bénéfices sur le plan psychiatrique. Si le psychomotricien est un professionnel habilité à la prise en charge en APA, il ne dispose à l’heure actuelle d’aucun outil d’évaluation spécifique. Suite à ce constat, le travail de recherche de ce mémoire s’est basé sur l’observation de séances en APA dans un centre psychiatrique pour adultes afin d’en extraire des indicateurs psychomoteurs. Ces observations nous ont permis de proposer une grille d’évaluation psychomotrice basée sur l’observation de patients présentant une schizophrénie au cours d’une séance d’APA.

Conception d’une grille d’évaluation psychomotrice d’observation en activité physique adaptée pour un public adulte présentant une schizophrénie, Agnès Helias-Pean, Master international de psychomotricité, option Recherche, juin 2019, à télécharger en pdf.