N° 252 - Novembre 2020

Du trauma au passage à l’acte criminel

Thierry, pris en charge au sein de l’Unité hospitalière spécialement aménagée (Uhsa), utilise le passage à l’acte pour éviter l’effondrement narcissique. Au cours d’un travail psychothérapique, émerge la question du psychotraumatisme.

Lire la suite

N° 252 - Novembre 2020

Convoquer ses ruminations !

Auteur(s) : Guillaume DELANNOY, Vania TERRES-LACAZE et Annick TOUSSAINT, co-directeursNbre de pages : 6

Face à des pensées envahissantes, effrayantes ou dérangeantes, l’approche systémique et stratégique consiste à les explorer pour en comprendre les tenants et les aboutissants. Plusieurs démarches peuvent être proposées au patient pour les « digérer ». Histoires cliniques.

Lire la suite

5,00 €
N° 251 - Octobre 2020

Faire vivre la psychothérapie à distance

Auteur(s) : Alexandre MATHIEU-FRITZ, professeur de sociologueNbre de pages : 6

L’étude d’un réseau de psychiatres et de psychologues qui propose des téléconsultations à des Français expatriés montre comment ces professionnels, confrontés à de nouveaux problèmes interactionnels, techniques et organisationnels, parviennent à faire vivre leur métier.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Hikikomori : quelles prises en charge ?

Auteur(s) : Marie-Jeanne GUEDJ BOURDIAU, psychiatreNbre de pages : 6

Face au retrait social de l’adolescent ou du jeune adulte et à la souffrance qu’il engendre, les approches thérapeutiques doivent porter en priorité sur la résolution de la claustration. De la guidance familiale au soutien individuel, perspectives et expériences de prises en charge.

Lire la suite

5,00 €
N° 246 - Mars 2020

Thérapie écosystémique des troubles de la communication

Auteur(s) : Thierry ROUSSEAU, Orthophoniste, Docteur en psychologieNbre de pages : 5

Dans la maladie d’Alzheimer, la thérapie écosystémique propose au patient et à son entourage, familial et professionnel, des procédures pour soutenir les échanges en favorisant les actes de langages adéquats et inversement en évitant les situations perturbatrices ou inhibitrices.

Lire la suite

5,00 €
N° 240 - Septembre 2019

Le déni dans le suivi d’agresseurs sexuels

Auteur(s) : Christophe Patural, PsychologueNbre de pages : 4

« Je ne suis pas coupable ! » La plupart du temps, les détenus auteurs de violences sexuelles nient leurs actes. Pour installer une alliance thérapeutique, le clinicien doit déployer différentes stratégies et exploiter le déni non comme un frein, mais comme un repère et un outil.

Lire la suite

5,00 €
N° 240 - Septembre 2019

Déni et paradoxes dans l’anorexie

Auteur(s) : Katryn Driffield, Docteur en psychopathologie clinique, PsychanalysteNbre de pages : 6

De manière constante, une personne anorexique est dans le déni de son apparence, de son comportement alimentaire, de son besoin de nourriture et de sa souffrance émotionnelle. Le soignant doit tenter de la rejoindre dans ses paradoxes, mais sans devenir complice.

Lire la suite

5,00 €
N° 234 - Janvier 2019

Soignant-soigné, un équilibre si délicat

Auteur(s) : Jean-Marc RANDIN, Psychologue, psychothérapeute, formateurNbre de pages : 4

Dans l’Approche centrée sur la personne (ACP) de C. Rogers, entrer en relation ne veut pas dire prendre en charge. Montrer de la considération humaine pour l’autre, quel qu’il soit, implique de connaître ses propres limites, pour être authentique et s’engager en tant qu’être.

Lire la suite

5,00 €