Rendre visible l’expertise du CN2R sur le psychotraumatisme et la résilience

FacebookTwitterLinkedInEmail

Avec 2020, s’est achevé la première année complète de fonctionnement du Centre National de Ressources et de Résilience (CN2R) qui a pour but de consolider l’état des savoirs, d’améliorer la prise en charge, promouvoir la recherche et la formation et impliquer les personnes concernées et développer un réseau de proximité. Selon son rapport d’activité , « l’année qui vient de s’écouler aura permis d’asseoir le CN2R dans ses missions et de rendre visible son expertise sur le psychotraumatisme et la résilience ».

Le CN2R implanté en plein centre de Lille, a pour objectif d’approfondir et diffuser les connaissances sur le psychotraumatisme et la résilience. Son action s’articule autour de liens tridirectionnels entre recherche scientifique, acteurs de proximité et personnes concernées. Il se situe donc à l’interface entre les savoirs pluridisciplinaires et les besoins de la population. De fait, toute personnes ayant subi, de manière directe ou indirecte, un ou plusieurs événements traumatogènes et en ayant gardé ou en gardant encore des séquelles sous la forme d’un syndrome psychotraumatique sont en mesure de mobiliser et d’apporter leur savoir expérientiel comme le montre la série de témoignages « Oh ! thentiques ».

Le rapport d’activité 2020 explicite dans le détail l’ensemble des actions menées :

• financement de bourses de recherche (master 2, doctorale, post-doctorale) ;
• accompagnement de projets émergents autour du psychotraumatisme et de la résilience ;
• participation à des projets de recherche afin de répondre à plusieurs questions scientifiques émergentes liées à la Covid-19 ;
• mise en place d’une veille scientifique avec Identification de travaux sur le psychotraumatisme et la résilience publiés dans des revues avec comité de lecture. Une sélection des travaux les plus significatifs par le pôle recherche est transmise au comité éditorial du CN2R qui définit un top 3 ;
• production d’articles dont la vocation est de nourrir une partie « connaissances scientifiques » qui s’apparenteront, à terme, à une véritable encyclopédie sur le psychotraumatisme : symptômes, facteurs de risque, thérapies, nosographie, histoire… D’autres articles alimenteront une partie « connaissances pratiques » qui permettra de mieux préparer un parcours de soin ;
lancement d' »Oxygène », une vidéothèque proposant des informations en images et un éclairage vulgarisé sur la question du psychotraumatisme et de la résilience ;
• élaboration de recommandations de bonnes pratiques qui visent à augmenter le niveau d’exigence pour la qualité des soins et l’accompagnement social et juridique, à travers l’établissement de critères scientifiquement validés. Ces recommandations font l’objet de groupes de travail auxquels participent des experts, partenaires de notre centre tels que la Haute Autorité de Santé ;
• des outils pour s’orienter avec une cartographie qui identifie sur le territoire national l’offre de soins spécialisés dans l’accompagnement des personnes souffrant de symptômes psychotraumatiques proposée
par des établissements publics et privés (à but non lucratif type association) ;
• une dynamique de réseau avec les Centres Régionaux Psychotrauma (CRP), créés comme le CN2R en 2019 et qui dans le cadre de sa mission d’animation et de coordination du réseau des CRP propose des temps d’échange pour un partage des informations et des expériences entre centres ;
• le CN2R s’est notamment engagé au côté du Santé publique France pour participer au déploiement de la phase 2 de l’étude ESPA 13 (post-attentats 2015) ;
• lors du premier confinement, à l’initiative et sous l’impulsion du CN2R, des artistes d’horizons différents se sont engagés au sein d’un mouvement commun visant au soutien et à l’amélioration de la santé psychique des populations : le collectif Cov’Art.

Pour les Pr Thierry Baubet (AP-HP Paris) et Guillaume Vaiva (CHU de Lille), rapporteurs, « l’année 2021 sera l’année de la consolidation. Il s’agira pour l’équipe, accompagnée par le communauté de personnes vivant l’expérience de psychotraumatisme, de poursuivre la dynamique de la co-construction en matière de recherche, de formation et d’information« .

Accéder au rapport 2020 du CN2R dans son intégralité