N° 256 - Mars 2021

« Mon plan de protection contre le suicide… »

Auteur(s) : Tamara VERNET, infirmière référente, et Benoît CHALANCON, infirmier de recherche cliniqueNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Co-construit avec le patient, le plan de protection est un outil précieux pour prévenir les passages à l’acte suicidaire. Organisé en six étapes liées à l’intensité des idées suicidaires, il suggère des actions concrètes à mettre en oeuvre. Caroline, jeune patiente souffrant d’un trouble de la personnalité de type borderline, fait ainsi émerger avec une infirmière ses propres solutions d’apaisement.

Le plan de protection (PP) est un outil de gestion de la crise suicidaire construit aux États-Unis par B. Stanley et G. Brown en 2008, puis sans cesse développé ces dernières années jusqu’à être recommandé dans la pratique quotidienne par le Suicide prevention ressource center (SPRC) (1).
Il a pour objectif de lister par anticipation des stratégies de lutte contre la crise suicidaire, déclinées en étapes progressives en fonction de l’évolution de la crise. Il est utilisable par l’ensemble des professionnels de santé et nécessite au préalable une formation spécifique, comprenant des bases théoriques sur l’évaluation du potentiel suicidaire, le détail des différentes stratégies abordées et des mises en situation.
Ce PP est un outil particulièrement précieux pour prévenir des passages à l’acte suicidaire car il est utilisable de façon immédiate et autonome, dès la sortie des urgences après une tentative de suicide.
Dans cet article, nous allons exposer en détail cet outil fondé sur les preuves, en l’illustrant d’un cas clinique tiré de notre exercice quotidien.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro