L’Autorité de la concurrence autorise le rachat d’Inicea par Korian

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’Autorité de la concurrence autorise l’acquisition, par la société Korian, du groupe de soins psychiatriques Inicea et précise son analyse dans un communiqué.

L’opération entraîne principalement un chevauchement d’activités sur le marché de l’offre de soins psychiatriques, sur lequel les deux parties à l’opération interviennent. Toutefois, l’Autorité estime que l’opération ne modifiera pas la structure de la concurrence sur ce marché et qu’elle n’est donc pas susceptible de réduire la concurrence.

Par ailleurs, en raison des activités respectives des parties, l’opération pourrait également entraîner des liens verticaux entre leurs activités de diagnostics et de soins hospitaliers et les activités de soins de suite et de réadaptation (SSR) de Korian. Cependant, tout effet négatif résultant de l’opération a été écarté, compte tenu du faible taux de transfert des patients de soins psychiatriques vers des unités proposant des SSR et du nombre très limité d’établissements de SSR de Korian en psychiatrie.

L’Autorité a enfin écarté tout risque concurrentiel d’intégration verticale entre l’offre de soins psychiatriques et les services d’hébergement de longue durée pour les personnes âgées proposés par Korian.

L’Autorité a en conséquence ainsi autorisé l’opération sans conditions.

L’Autorité de la concurrence autorise l’acquisition, par la société Korian, du groupe de soins psychiatriques Inicea, le 10 décembre 2020, voir le communiqué.

En savoir plus sur le projet de Korian