N° 238 - Mai 2019

SCOOHP, une échelle d’évaluation de la santé bucco-dentaire

Auteur(s) : Frédéric DENIS, Praticien hospitalierNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Les patients atteints de schizophrénie souffrent souvent d’une très mauvaise santé buccodentaire. L’auto-questionnaire SCOOHP (Schizophrenia Coping Oral Health Profil) propose d’explorer leurs stratégies d’adaptation, positives et négatives, pour mieux les accompagner.

Les personnes souffrant de troubles schizophréniques présentent généralement une mauvaise santé bucco-dentaire. Pour évaluer leurs ressources et leurs difficultés face à cette problématique, une équipe de chercheurs a élaboré SCOOHP, une échelle de 23 items, permettant aux équipes soignantes de mieux comprendre le « profil » du patient sur cette question et lui proposer des soins adaptés.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro