N° 226 - Mars 2018

Ressorts thérapeutiques de l’activité

Auteur(s) : Christine Falquet, psychiatreNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une activité n’est pas thérapeutique en elle-même. Elle s’inscrit dans un cadre-dispositif à l’intérieur duquel un processus de soin peut se déployer, sous-tendu par une intention. Il faut ensuite préciser les indications et choisir l’objet médiateur.

Fruits d’une longue tradition humaniste, les activités en psychiatrie sont aujourd’hui très diverses, se déclinant suivant une pluralité de mode et de lieux d’exercice et s’appuyant sur des soubassements théoriques multiples. L’auteur explore les éléments nécessaires au ressort thérapeutique de l’activité : une intention claire fondatrice, le cadre-dispositif (inscrit das le cadre plus global de l’institution), les indications, le choix de l’objet médiateur.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro