L’Allocation personnalisée d’autonomie en chiffres

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), entrée en vigueur le 1er janvier 2002, s’adresse aux personnes âgées de 60 ans ou plus, résidant à leur domicile ou en établissement, et qui sont confrontées à des situations de perte d’autonomie. Elle est calculée en fonction d’une grille de 6 niveaux de dépendance et d’un « plan d’aide » notifié à la personne pour y faire face. La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) présente une étude sur les bénéficiaires de cette APA à domicile en 2011.

696 000 personnes âgées de 60 ans ou plus reçoivent l’APA à domicile en France métropolitaine, soit une augmentation de 10 % depuis 2007 (sur 1 172 000 bénéficiaires au total).
– Un quart d’entre elles la perçoivent depuis au moins cinq ans, contre 11 % en 2007.
– La moitié des bénéficiaires de 2011 sont âgés de plus de 84 ans et 6 mois. Les trois quarts sont des femmes, et 20 % sont évalués comme « très dépendants » (l’APA).
– La moitié des bénéficiaires ont des ressources mensuelles inférieures à 1 085 euros, soit 16 % de plus en quatre ans (en euros courants). Un bénéficiaire sur deux a un plan d’aide inférieur à 466 euros en 2011, soit une baisse de 4 % en quatre ans. Seuls 16 % d’entre eux n’ont rien à payer pour leur prise en charge, contre 23 % en 2007.

  •  Les bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile et leurs ressources en 2011. Études et résultats, Drees, n° 876, février 2014. drees.sante.gouv.fr.