Troubles psychiques : entendre les familles

FacebookTwitterLinkedInEmail

« Quand mon fils a été diagnostiqué schizophrène, je n'arrivais pas à y croire. J'avais l'impression d'avoir reçu un coup de matraque sur la tête. »

« Personne ne peut comprendre la “morsure” de la folie. D'ailleurs on n'imagine pas que les troubles psychiques se présentent ainsi. Notre fille paraît être comme tout le monde, elle trompe même les médecins, seulement par moments elle dérape, et là, plus rien ne l'arrête, pas même elle-même. Comment se résigner à l'indicible ? »

« Face à tant d'absurdités, il faut s'économiser ! Contre la psychiatre qui m'a dit qu'elle ne pouvait rien pour mon fils, j'ai ressenti un courroux, une fureur des plus viscérales. J'ai hurlé, gaspillé mon énergie… pour rien… »

« Notre fils a été arrêté devant chez nous, brutalement, sans aucune discrétion par rapport aux voisins, qui ne savaient même pas qu'il est malade… Depuis qu'il est en détention, on n'a pas eu le droit de parler au psychiatre. On a eu quelques nouvelles par l'éducateur, et encore, parce que ce monsieur est bien sympathique. Imaginez quelqu'un dont l'enfant a une leucémie et dont le médecin refuse de parler à la famille. C'est paradoxal : on dirait qu'on est puni parce que notre enfant est malade… »

« Parfois, sous le coup de la colère, après toutes ses tentatives de suicide, j'ai envie de dire à mon mari : “cela suffit, maintenant. Tu n'as qu'à prendre une bonne corde, ne fais pas semblant comme ça.” Mais je sais que si je prononçais ces paroles, et s'il passait à l'acte, je me le reprocherais toute ma vie…

A l'occasion de son 50e anniversaire, l'Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) publie un recueil de témoignages de familles et de proches. Classé par thèmes (l'appartition de la maladie, le retentissement au sein de toute la famille, le regard es autres, le parcours de soins, les stratégies pour vivre avec… ), ce petit opus a pour objectif de faire partager l'expérience de ceux qui vivent avec une personne souffrant de troubles psychiques, de faire comprendre la nécessité de ne pas rester isolé et démuni face à la maladie psychique et, enfin, de faire prendre conscience de la nécessité de soutenir la cause des malades pour améliorer la situation.

  • Troubles psychiques : la parole aux familles. Unafam,  2013. 123 p. A télécharger gratuitement sur le site de l'Unafam, www.unafam.org ou à commander (gratuit, frais de port) en remplissant un bon de commande sur le site.