N° 235 - Février 2019

Deuil n’est pas mélancolie

Auteur(s) : Elisabeth BLAIN, psychanalysteNbre de pages : 6

Pour le sujet névrosé, le deuil entraîne une douleur profonde mais l’objet se maintient, au moins au niveau du fantasme. Chez les sujets psychotiques, faute d’objet, la perte peut engendrer un délire mélancolique. retour sur la différenciation établie par Freud.

Lire la suite

5,00 €
N° 208 - Mai 2016

L’adaptation en question(s)

En psychiatrie, le patient est régulièrement jaugé sur sa capacité à s’« adapter ». L’adaptation à l’environnement est certes socialisante, mais quelque chose résiste… Le désir qui, lui, ne s’adapte à rien…

Lire la suite

N° 204 - Janvier 2016

La crise de fin de vie

Auteur(s) : Marguerite CHARAZAC-BRUNEL, Psychanalyste.Nbre de pages : 6

La mort est la seule réalité inéluctable et nous n’avons pas d’autre choix que de l’accepter. Au grand âge, cette prise de conscience peut provoquer un état de crise et de révolte, sans entraîner pour autant une crise de désespoir.

Lire la suite

5,00 €
N° 201 - Octobre 2015

Types de personnalités et confiance

Auteur(s) : Didier Bourgeois, psychiatre, chef de pôleNbre de pages : 6

Psychotique, névrotique, borderline, et même normopathe, chacun noue un rapport spécifique à la confiance. Envisager le trouble patent sous l’angle de la psychopathologie permet de le déplier sous ses formes significatives.

Lire la suite

5,00 €
N° 201 - Octobre 2015

Transfert et confiance dans l’analyse

Auteur(s) : Constance Gard, psychologue, psychanalysteNbre de pages : 6

Le concept de transfert permet de comprendre ce qui est en jeu pour le sujet dans le « faire » ou « avoir » confiance dans le psychanalyste. Ces modalités s’expriment différemment dans le traitement analytique
des névroses et des psychoses.

Lire la suite

5,00 €
N° 201 - Octobre 2015

« Je ne sais plus à qui me fier »

Auteur(s) : Louis Hector, infirmierNbre de pages : 6

Jean-Jacques, un patient qui souffre de schizophrénie, considère Louis, son infirmier référent, comme une « personne de confiance » à prévenir en cas de besoin. Quel sens donner à cette appellation ? Comment se tisse un tel lien et quelle histoire permet-il d’écrire ?

Lire la suite

5,00 €