Tension hospitalière maximale en Ile-de-France et déprogrammations massives

Dans la nuit du 7 au 8 mars dernier, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France, par la voix de son directeur de l’offre de soins, Didier Jaffre, a adressé un courrier à tous les établissements de santé franciliens pour réclamer la déprogrammation de 40% des activités des hôpitaux et cliniques pour augmenter de 500 places le nombre de lits de réanimation dédiés aux malades du Covid-19.

Lire la suite

La psychiatrie pour les nuls

La psychiatrie n'est pas toujours très appréciée. On lui reproche beaucoup de choses : de ne pas assez protéger la société d'individus supposés dangereux, de …

Lire la suite