L’arrêt du tabac ne détériore pas la santé mentale

FacebookTwitterLinkedInEmail

Certains professionnels de santé et certains fumeurs pensent que le fait de fumer contribue à réduire le stress et d’autres symptômes de santé mentale, comme la dépression et l’anxiété. Ils craignent que l’arrêt du tabac pourrait aggraver les symptômes de santé mentale. Selon cette revue Cochrane, les données de la littérature fournissent au contraire des éléments probants indiquant que la santé mentale ne se détériore pas à la suite de l’arrêt du tabac. D’autres données probantes d’un niveau de confiance très faible à modéré indiquent par ailleurs que l’arrêt du tabac est associé à des améliorations légères à modérées de la santé mentale. Ces améliorations sont observées à la fois dans des échantillons non sélectionnés et dans des sous-populations, notamment les personnes souffrant de troubles mentaux. Des études supplémentaires utilisant des méthodes plus avancées pour surmonter les facteurs de confusion variant dans le temps renforceraient les données probantes dans ce domaine.

• L’arrêt du tabac améliore-t-il la santé mentale ? Résumé à lire sur Cochrane