N° 255 - Février 2021

« Je me fais beau pour Evie »

Auteur(s) : William LAMBIOTTE, infirmier et cynothérapeuteNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Face à la violence et aux nombreux passages à l’acte hétéro-agressifs de Stéphane, un patient schizophrène hospitalisé au long cours en chambre d’isolement, l’équipe est dans une impasse thérapeutique. Au cours de séances de cynothérapie, seule une petite chienne nommée Evie parvient à « réhumaniser » ce patient.

Depuis 2010, l’EPSM de la Somme propose aux patients une thérapie pertinente et adaptée à leur problématique, l’Activité cynothérapeutique (ACT), médiation canine. Reposant sur l’expérience, les formations, les connaissances mais avant tout sur la passion des chiens du soignant, cette activité a largement dépassé les espoirs placés en elle. Le cas de Stéphane illustre les bénéfices thérapeutiques de cette forme de soins. Son amélioration clinique démontre qu’une activité de médiation canine, à condition qu’elle soit pratiquée avec rigueur et compétences, peut être un réel plus à une prise en charge pluridisciplinaire au sein d’un établissement accueillant une population souffrant de pathologies relevant de la santé mentale.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro