Mars 2019

Transgressions

Passer outre, passer au-delà
Auteur(s) : Jean-Yves Chagnon (dir.)
FacebookTwitterLinkedInEmail

Du point de vue étymologique, « transgresser » c’est « passer outre » un ordre, une obligation, une loi… qui préexiste donc à la transgression. Ce qui implique une limite, un héritage et un lieu où se « jouera » l’acte transgressif, fût-il fantasmatique. Mais il ne faut pas mésestimer la « double valence » reconnue maintenant à la transgression : une valence positive quand elle débouche sur la créativité et relève du dépassement, voire de la sublimation ; une valence négative quand elle relève du franchissement des tabous fondamentaux (inceste, parricide) et génère la destructivité et le meurtre.

Cet ouvrage traite des transgressions délinquantes et criminelles (crimes extrêmes, agressions sexuelles, terrorisme) dans le contexte d’un nouveau malaise civilisationnel. Il aborde également les moyens thérapeutiques destinés à en traiter les auteurs quand ceux-ci souffrent d’une psychopathologie.

Notre culture contemporaine est-elle plus transgressive ? Favorise-t-elle l’émergence des transgressions délinquantes ? Comment, par une meilleure connaissance des mécanismes qui les composent, en permettre la transformation ? Comment restituer à la transgression ses dimensions potentiellement créatives ? Tels sont les questionnements au cœur de ce livre.

Jean Yves CHAGNON est professeur de Psychologie Clinique et de Psychopathologie, UTRPP (EA 4403), Université Paris 13, SPC, président de CLINAP (Clinique des apprentissages), directeur de « Approche clinique des troubles instrumentaux » (2014) et « 40 commentaires de textes fondamentaux en psychologie clinique » (2014).

Transgressions, passer outre, passer au-delà, Sous la direction de Jean-Yves Chagnon, In Press, coll. Psychanalyse vivante, février 2019, 20 €.