N° 208 - Mai 2016

Schizophrénie : réduire l’anhédonie et l’apathie

Auteur(s) : A. Nguyen, L. Frobert, J. Favrod, infirmiersNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le Programme émotions positives pour la schizophrénie (PEPS) cherche à améliorer la motivation et le plaisir des patients souffrant de schizophrénie. Chaque séance débute par des temps de méditation et de relaxation pour faciliter l’acquisition des compétences.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro