Une recherche sur le perfectionnisme

FacebookTwitterLinkedInEmail

Depuis quelques décennies, des chercheurs en psychologie étudient le lien entre le perfectionnisme et diverses formes de psychopathologies sans toutefois parvenir a définir les limites d'un perfectionnisme "sain" d'un perfectionnisme "malsain". L'université du Québec à Trois-Rivières effectue actuellement une étude sur ce sujet, afin de mieux connaître les motivations qui poussent les gens à adopter une attitude perfectionniste. En premier lieu, la recherche permettra d'enrichir les données scientifiques actuelles et à plus long terme, de développer de nouvelles techniques cliniques pour aider les personnes qui souffre de perfectionnisme "malsain".
Dans ce contexte, les chercheurs recrutent des volontaires pour participer à cette recherche. Les participants doivent être âgés de 18 ans et plus et remplir six questionnaires portant sur la motivation et le perfectionnisme. Temps de passation = 20 à 30 minutes.