Hors-série - Août 2021

Les GEM à la loupe

Auteur(s) : Lucie SUPIOT, chargée de projet, coréférente Santé mentaleNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Depuis 2005, les groupes d’entraide mutuelle (GEM) permettent de rompre l’isolement des personnes souffrant de troubles psychiques. En Auvergne-Rhône-Alpes, une étude montre leur dynamisme et leur créativité, notamment durant la crise sanitaire.

En Auvergne-Rhône-Alpes (ARA), les axes stratégiques du projet régional de santé déclinent une approche globale de la santé mentale et soulignent l’importance de prendre en considération non seulement le parcours de soins des personnes concernées par des troubles psychiques mais au-delà leur parcours de vie. En effet, comme le précise Alain Ehrenberg, « les problèmes de santé mentale ne sont plus seulement des problèmes spécialisés de psychiatrie et de psychologie clinique, ils relèvent également de la vie sociale qu’ils traversent de part en part » (1). Aujourd’hui, faciliter le pouvoir d’agir (empowerment)(2) des usagers, leur parole et l’exercice de leur citoyenneté, leur accès aux soins et leur réinsertion dans la société sont donc  des enjeux prégnants.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro