Ségur de la santé : revalorisations salariales anticipées au 1er septembre

FacebookTwitterLinkedInEmail

Dans le cadre du Ségur de la santé, l'augmentation salariale de 183 € net mensuel accordée aux agents titulaires et contractuels va être pour moitié versée 3 à 4 mois plus tôt. Au lieu d'attendre janvier avec effet rétroactif au 1er septembre, le paiement interviendra finalement dès septembre, si possible, et au plus tard en octobre.

M. Olivier VÉRAN, Ministre des Solidarités et de la Santé, a conclu avec les organisations signataires un avenant à l’accord du Ségur de la santé pour anticiper, dès septembre, la mise en œuvre des premières mesures de revalorisation des professionnels de la fonction publique hospitalière. Près d’un million de professionnels des établissements de santé et des EHPAD sont ainsi concernés par cette première mesure de revalorisation anticipée.

Le 13 juillet dernier, une majorité des organisations représentatives des professionnels non médicaux (FO, CDFT, UNSA) et la FHF ont signé avec le Premier ministre et le Ministre des Solidarités et de la Santé les accords du Ségur, fruit d’un dialogue social exigeant et constructif ayant permis d’aboutir à des avancées significatives pour reconnaître l’engagement et le dévouement des soignants au service des Français.

Cet accord prévoyait, au sein de la mesure n°1, une revalorisation de 183 euros nets mensuels des sages-femmes et des personnels non médicaux au sein des établissements de santé et EHPAD publics : 90 euros applicables dès le 1er septembre 2020 versés à titre rétroactif sur la paie de janvier 2021 puis 93 euros supplémentaires à partir du 1er mars 2021.

Ce 1er septembre, un avenant à l’accord initial a été conclu en accord avec les organisations signataires afin d’accélérer la revalorisation sur laquelle le Gouvernement s’est engagée : la première tranche de la revalorisation de 90 euros pourra être versée dès le mois de septembre 2020 (en octobre 2020 au plus tard avec effet rétroactif au 1er septembre) pour la fonction publique hospitalière au lieu de janvier 2021. Le décret associé sera publié dans les prochains jours.

Ainsi, les sages-femmes et les personnels non médicaux au sein des établissements de santé et EHPAD de la fonction publique hospitalière percevront 90 euros supplémentaires par mois dès le mois de septembre ou d’octobre auxquels viendront s’ajouter 93 euros à partir de mars 2021.

L'avenant n° 1 au protocole salarial du Ségur de la santé [PDF]