Douleurs chroniques et groupes de relaxation

N° 214 - Janvier 2017
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une recherche montre que des pratiques groupales de relaxation peuvent améliorer la qualité de vie des patients douloureux chroniques, en favorisant des réaménagements somatopsychiques, une prise d’autonomie et une resocialisation.

Des ateliers de relaxation en groupe sont proposés à des patients suivis en Structure d’étude et de traitement de la douleur (SETD), afin de les aider à relâcher les tensions physiques et psychiques, trouver des ressources pour gérer la douleur et également proposer un temps de socialisation. Une psychologue présente la mise en place de ces groupes et une recherche effectuée sur les effets de cette approche.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro