Visioconférence internationale sur la place de la famille dans les soins en santé mentale

FacebookTwitterLinkedInEmail

Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF) s’est associé de nouveau à l’Hôpital Ste-Anne de Paris pour l’édition 2013 des visioconférences francophones des soins infirmieres en santé mentale. Après le succès remporté par l’expérience de 2011, le SIDIIEF et l’Hôpital Ste-Anne souhaitent unir leurs efforts pour faire de ces visioconférences un réel rendez-vous annuel des soins infirmiers en santé mentale. Le thème de cette année Place de la famille dans les soins infirmiers en santé mentale a rassemblé quatre expériences, celles du Liban, du Burkina Faso, de la France et du Québec.

Paris, France – Accompagnement infirmier au domicile des aidants naturels de patients schizophrènes

par Aurélia Rolland, infirmière cadre de santé, travaille dans une unité de psychiatrie adulte sectorisée au sein du Service hospitalo-universitaire du pôle XV-Addictologie-SHU du Centre hospitalier Sainte-Anne
et
Johanna Siboni, formée à l’Education thérapeutique du patient reconnue par l’Agence régionale de santé, est infirmière et thérapeute familiale en cours de supervision clinique à l’Associaton Parisienne de Recherche pour la Thérapie Familiale. Elle cumule diverses expériences professionnelles au sein du Service hospitalo-universitaire du pôle XV-Addictologie-SHU du centre hospitalier Sainte-Anne en intra hospitalier, mais aussi en extra hospitalier au centre médico-psychologique de secteur. Elle exerce aujourd’hui avec une équipe mobile d’intervention où la famille a une place centrale.

Ouagadougou, Burkina Faso – La famille, un maillon important des soins auprès des patients atteints de schizophrénie

par Adiza Tankoano, titulaire d’un diplôme interuniversitaire (DIU) en organisation, évaluation et accréditation des soins en psychiatrie, sage-femme spécialisée en santé mentale et surveillante de l’unité d’urgence psychiatrique du CHU-YO Ouagadougou au Burkina Faso.

Québec, Canada – Fardeau des proches d'une personne atteinte d'une maladie mentale et programme de gestion du stress 

par Nicole Ricard, professeur émérite de la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal et chercheur au Centre de Recherche Fernand-Seguin. Elle a réalisé plusieurs  recherches sur le fardeau, le bien-être et la gestion du stress auprès des proches d'une personne atteinte d'un problème de santé mentale.
et
Janique Beauchamp, conseillère clinicienne en soins infirmiers spécialisés, volet recherche et  évaluation de la qualité, Hôpital Louis-H.-Lafontaine – Institut universitaire en santé mentale depuis 12 ans. Elle a auparavant exercé à titre de coordonnatrice de recherche à la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal ainsi qu'à titre d'assistante infirmière-chef d'une unité de traitement intensif psychiatrique.  De l'Université de Montréal, elle est titulaire d'un baccalauréat en sciences infirmières, d'une maîtrise, ainsi que d'une scolarité doctorale en fondements psychologiques de l'éducation.

Beyrouth, Liban – Programme de psycho-éducation auprès des familles dont un membre est atteint de schizophrénie 

par Doris Choueifaty, infirmière diplômée depuis 1995 et spécialisée en santé mentale, est cadre de soins du service de psychiatrie à l’Hôtel-Dieu de France et formateur à la Faculté des Sciences Infirmières de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.

Retrouver les quatres interventions de cette visioconférence sur http://www.sidiief.org/Accueil/6_0_Evenements/6_11_Visioconferences/6_11_1_Visioconference2013.aspx