Activation comportementale et dépression sévère

FacebookTwitterLinkedInEmail

Dans la phase aiguë de la dépression, l’activation comportementale, qui postule une relation entre l’action et l’humeur, permet de rompre la spirale négative de la maladie. Une équipe genevoise a développé un programme d’activation quotidien à partir de plusieurs modalités : sensorielle, corporelle, expérientielle et cognitive.

Un article publié dans le numéro 162 de la revue Santé Mentale