N° 130 - Septembre 2008

« Sans se prendre pour Rimbaud… »

Auteur(s) : Annick Henry et Marie-Jo Binauld, infirmièresNbre de pages : 4
FacebookTwitterLinkedInEmail

"Le cadre n'est rien d'autre qu'une coquille vide s'il n'est pas habité..." Démonstration à partir de la construction d'un atelier d'écriture et de l'évolution d'un patient "écriveur".

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro