N° 235 - Février 2019

Deuil n’est pas mélancolie

Auteur(s) : Elisabeth BLAIN, psychanalysteNbre de pages : 6

Pour le sujet névrosé, le deuil entraîne une douleur profonde mais l’objet se maintient, au moins au niveau du fantasme. Chez les sujets psychotiques, faute d’objet, la perte peut engendrer un délire mélancolique. retour sur la différenciation établie par Freud.

Lire la suite

5,00 €
N° 188 - Mai 2014

Peut-on soigner les pervers narcissiques ?

Auteur(s) : Valérie Le Goff-Cubilier, psychiatre, psychothérapeuteNbre de pages : 6

Imperméable à la souffrance, le pervers narcissique ne cherche pas d’aide. Ce n’est qu’en admettant ses propres limites face à ce type de structure psychique toxique que le thérapeute peut envisager, non pas de guérir, mais de soigner.

Lire la suite

5,00 €