simulateur CGOS

La boutique

Un établissement condamné après le suicide d'un patient

Auteur(s) : Eric Péchillon, Professeur de Droit Public

Nbre de pages : 1

La famille d’un patient qui s’était suicidé après avoir quitté l’hôpital sans prévenir a obtenu réparation. Pour le juge, l’absence de prescription d’anxiolytiques a constitué une perte de chance.

 

Lire l'article en PDF Télécharger l'article complet en PDF


Couverture de Santé Mentale 217

Partager cette page

Partager sur Facebook