Rubriques en ligne

Hopsyweb, circulez, il n’y a rien à voir!

Le Conseil d’État valide la légalité du croisement de données entre le fichier Hopsyweb des personnes suivies en soins psychiatriques sous contrainte et celui de la prévention de la radicalisation terroriste.

 

Lire l'article en PDF Télécharger l'article complet en PDF


< Fugue d’un  patient  et  responsabilité infirmière
La Cour de cassation précise le cadre d'intervention du JLD >