ODIS-C

Actualités

Recommandations aux établissements psy sur la dégradation de l'épidémie de Covid-19

Le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en ligne le 9 septembre une fiche de recommandations comprenant la liste des actions prioritaires à mettre en place par les établissements de santé et les services autorisés en psychiatrie afin de se préparer à l’adaptation des prises en charge des patients en cas de reprise épidémique. Ces recommandations sont déclinées selon quatre scenarii avec l’objectif d’éviter le développement d’une nouvelle vague de contaminations et d’un retour au confinement généralisé. Elles se réfèrent également, en les actualisant et en fixant des priorités, à de précédentes recommandations diffusées ces derniers mois sur le site du ministère pour les établissements psychiatriques.

Scénario 1 : épidémie sous contrôle ;
scénario 2 : reprise locale de l’épidémie (un ou des clusters critiques) ;
scénario 3 : reprise diffuse et à bas bruit de l’épidémie. Ce scénario est celui d’une reprise diffuse de l’épidémie sur un territoire suffisamment important comme une région ou au niveau national et sans contrôle des chaînes de transmission. Cette reprise de l’épidémie traduit plutôt un relâchement des mesures de contrôle de la circulation du virus par la population permettant une reprise active de la transmission du virus et de façon diffuse.
scénario 4 : l’épidémie a atteint un stade critique
 
Dans ces 4 scénarios, notamment en scénario 1, les gestes barrières et la distanciation physique doivent être respectés scrupuleusement et l’éducation à la santé des patients et des familles demeure une priorité. Les admissions en intra-hospitalier sont organisées de manière à réaliser une évaluation initiale de l’état de santé somatique du patient : il est préconisé un test à l’admission et le maintien du patient en chambre individuelle dans l’attente du résultat, puis une mise en quatorzaine ou un transfert en unité dédiée COVID dans le cas d’un résultat positif. Des unités d’hospitalisation psychiatrique dédiées aux patients COVID-19 seront ouvertes en tant que de besoin, en lien avec les équipes de soins somatiques.


< Exposition Ogres et croque-mitaines
1 milliard d'euros de fraudes aux prestations sociales... >
Recommandations aux établissements psy sur la dégradation de l'épidémie de Covid-19

Rechercher une actualité

Partager cette page