ODIS-C

Actualités

Parcours de soin : un jeu pour comprendre et agir

Deux soignants de l'Association Hospitalière Sainte-Marie (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de Montélimar) ont conçu avec des usagers un jeu psychoéducatif qui leur donne des clefs pour comprendre et agir tout au long de leur parcours de soin.

Le jeu "Maîtrise ta psy, Parcours ta santé" a été co-construit avec les jeunes adultes du groupe de parole « confiance » du CATTP Réhabilitation de Montélimar. Ces derniers ont apporté bon nombre de questions et ont permis de tester le jeu en conditions réelles afin de l’améliorer semaine après semaine. Le jeu a également été testé dans d’autres structures médico-sociales (hôpital de jour, service d’accompagnement à la vie sociale, centre social intra hospitalier etc…). "Maîtrise ta Psy, Parcours ta santé" est un jeu collaboratif, le principe étant d’affronter le plateau, surnommé « maître du jeu ». Pour avancer, les joueurs doivent répondre à des questions en lien avec leur maladie, leurs droits en tant que patient, en tant que citoyen et leur parcours santé.

Ce jeu a pour vocation de donner au patient les clés pour qu’il devienne acteur de son quotidien. Il permet de favoriser l’acquisition des connaissances des patients ou de les consolider, tout en visant à améliorer leur vécu de l’hospitalisation et leur maintien hors des murs de l’hôpital. En plus d’être un outil de réhabilitation qui valorise les compétences de chacun, il est aussi un outil de « santé publique », avec un vrai enjeu éducatif et de prévention sur ces questions.

Après avoir été prototypé en 2019 et testé « au réel » dans des structures du groupe et partenaires : Hôpitaux de Jour, résidence accueil, centre social, Institut de formation, une version définitive doit sortir en septembre 2020. Cet outil de réhabilitation psychosociale déjà plébiscité par des professionnels du secteur qui souhaitent l’utiliser, soit dans le cadre d’atelier avec les usagers, soit dans le cadre de formation à la réhabilitation psychosociale, sera disponible au grand public sur réservation dès la rentrée 2020.

La boite de jeu comprend :

  • 1 plateau de jeu
  • 50 cartes « Vrai ou faux » 
  • 50 cartes « Questions ouvertes »
  • 40 questions « définitions »
  • 2 pions et un dé
  • 1 livret Règles du jeu et Réponses de 32 pages.

Dans chaque boîte de jeu, une dizaine de cartes vierges sont mises à disposition afin de poursuivre collaborativement l’écriture des questions entre soignants et soignés. Ces questions pourront être ajoutés aux questions déjà existantes dans une version améliorée du jeu ou dans des extensions si le nombre est conséquent. Ce jeu se veut être un outil collaboratif permettant un perpétuel échange de savoir au sein de la psychiatrie, au profit de la réhabilitation psycho-sociale.

A qui s'adresse ce jeu ?

Le jeu est avant tout à destination du patient, il a été pensé avec lui et pour lui. Il peut être utilisé comme outil de médiation dans toutes structures accueillant des patients souffrant de maladie mentale : centres hospitaliers, CMP, Hôpitaux de jour, CATTP…

Pour autant, il peut être un outil intéressant pour les instituts de formation, également les associations de patients et de parents de patients. Le but est de convaincre, si ce n’est déjà le cas, que le pouvoir d’agir doit être dans les mains des patients : ce jeu lui donne les clés pour agir. Le Jeu "Maîtrise ta psy, Parcours ta santé" a donc été créé pour aider en phase de prévention, pendant la maladie, pour sensibiliser les futurs professionnels et tous les aidants qui participent au rétablissement du patient. Enfin un autre public que nous souhaitons viser, élèves, professeurs et infirmiers de lycée. Pourquoi ? Pour permettre un temps de dialogue sur un sujet encore trop tabou, et favoriser ainsi le diagnostic précoce des jeunes pour qu’ils puissent bénéficier d’une meilleure prise en charge.

Plus d'informations : maitrisetapsy@ahsm.fr
 
GENESE DU JEU
« Le CATTP a ouvert ses portes en janvier 2018. Nous sommes rattachés au Centre Hospitalier Sainte-Marie Privas, lui-même établissement de l’Association Hospitalière Sainte-Marie*. 3 infirmiers à 100% et les autres professionnels à 0.1/0.2% (cadre, psychologue, psychiatre, secrétaire). L’idée est là, la forme non. Nous devons tout créer !
Les premiers ateliers que l’on propose sont basés sur nos compétences, il faut bien un début. Très vite les premiers patients apportent leurs propres idées et nous décidons de suivre leurs propositions. Toute l’équipe est partante. Tous les 6 mois, nous changerons d’ateliers selon les besoins et envies des patients.
Eté 2018, nous animons un groupe « confiance » et beaucoup du vécu de la maladie est abordé pendant ces séances sans que cela soit prévu à cet effet. Après discussion, il s’avère que les patients sont en grande demande de parler de leur hospitalisation, traitements, difficultés, diagnostics mais sont lassés de le faire lors d’entretien avec différents acteurs de soins. Un patient nous dit la phrase qui va lancer le projet : « L’apprendre dans un livre et le vivre, ce ne sera jamais la même chose ».
La proposition est faite la semaine d’après : chaque patient et professionnel devra lister un maximum de question restée sans réponse sur n’importe quel moment du parcours soin. Tout le mois d’août nous cherchons avec eux, des débuts de réponses à travers des articles, des blogs, des livres. Une vraie alliance thérapeutique se créer. Le savoir est partagé, l’échange est fluide, l’expérience vaut son pesant d’or.
Très vite l’idée que ces « questions-réponses » soient dites de manière ludique parait évidente. Nous cherchons alors à travers les jeux de société commercialisés la forme qui correspondrait le plus. Le plateau sera sous forme d’un jeu de l’oie à la seule différence que l’ensemble des participants formera une seule et unique équipe. Pas de perdant à ce jeu, on est là pour apprendre et partager !
Le principe est simple : à chaque case on doit répondre à une question. Une seule réponse est attendue de la part de l’équipe. Si cela est juste, le dé est relancé. Si cela est faux, le pion du plateau de jeu avance. Pas « d’adversaire » réel, pas de pression, pas de comparaison.
Après quelques mois nous détenons plus d’une centaine de questions qui abordent autant le sanitaire que le social : le rôle des différents acteurs de santé, des structures, des unités, des aides, … Les différentes pathologies, symptômes, traitements, effets secondaires, soins, décisions médicales… les facteurs de risques, les idées suicidaires, les difficultés sexuelles, mise sous tutelle, chambre d’isolement… L’éventail est large, la quantité d’informations importante. Le titre est enfin trouvé : Le jeu s’appellera « Maîtrise ta psy : parcours ta santé ». »
Annouk Quilichini et Brice Hermite


< Les personnes en situation de handicap plus à risque de violences
Les attentes fortes des citoyens pour une e-santé inclusive et collaborative >
Parcours de soin : un jeu pour comprendre et gair

Rechercher une actualité

Partager cette page