cgos liberte

Actualités

La ministre de la Santé enclenche les mesures « Investir pour l'hôpital »

Le 20 novembre dernier, le Premier ministre et la ministre des Solidarités et de la Santé annonçaient « Investir pour l’hôpital », un nouveau volet de la stratégie « Ma Santé 2022 ». Un communiqué du ministère décline les mesures, qui visent à redonner de la souplesse et des marges de manœuvre pour améliorer le quotidien des équipes hospitalières et pour mieux les accompagner dans les transformations, autour de trois axes :

-  Restaurer l’attractivité des métiers et (re)donner envie aux soignants d’exercer à l’hôpital,
-  Rétablir le dialogue et la souplesse de la gestion dans le quotidien de l’hôpital,
-  Réinvestir l’hôpital public en lui donnant des moyens nouveaux et de la visibilité dans le temps.

Ces derniers mois, les équipes hospitalières ont exprimé les difficultés qu’elles rencontraient au quotidien. Cette situation, la ministre en a pleinement pris la mesure et s’engage, en conséquence, pour une mise en œuvre accélérée des mesures « Investir pour l’hôpital » afin qu’elles se traduisent rapidement dans le quotidien de travail des soignants et pour l’ensemble de l’hôpital public.

A noter : Les primes annoncés pour les aides-soignants exerçant dans les services et unités de prise en charge des personnes âgées (100 euros mensuels) et celles pour 40 000 infirmiers et aides-soignants travaillant à Paris, dans les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis ou dans le Val-de-Marne et gagnant moins que le salaire médian (environ 1 950 € net par mois) (prime de 800 euros annuels) seront effectives dès janvier.

Voir les mesures et leur échéance sur le site du ministère de la Santé.


< « Je dis non aux addictions », un livret de prévention pour les 10-13 ans
Les tentations de la chair >
La ministre de la Santé enclenche les mesures « Investir pour l'hôpital »

Rechercher une actualité

Partager cette page