mnh 15 octobre ET NOVEMBREactus

Actualités

ECNi 2019 : la psychiatrie attire encore moins les internes

Suite aux Epreuves nationales classantes informatisées (ECNi), la procédure de choix de poste pour les futurs internes de médecine s’est déroulée, conformément au calendrier prévu, du mardi 2 septembre au mardi 24 septembre 2019 inclus. Le Centre national de gestion (CNG) présente dans un communiqué les grandes tendances de cette rentrée. A noter que 17,6% des postes restent non pourvus en psychiatrie (contre 4% en 2018).

8308 étudiants, dont 271 étudiants européens, ont été affectés dans les 44 spécialités médicales ouvertes et les 28 centres hospitaliers universitaires (CHU). Les 209 étudiants ayant souscrit un contrat d’engagement de service public (CESP) ont également été affectés.

Les spécialités les plus demandées cette année sont la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, la dermatologie et vénéréologie, la chirurgie maxillo-faciale. Pour la première fois, tous les postes en médecine générale sur la liste principale ont été pourvus, le premier à avoir choisi cette spécialité étant classé 28e.

Si la psychiatrie a été choisie dès le 134e rang, elle reste parmi les spécialités les moins attractive, avec la médecine d’urgence, la biologie médicale, la gériatrie, la médecine du travail et la santé publique. Cette année, 17,6% des postes de psychiatrie restent non pourvus.

Les internes prendront leur fonction le 1er novembre après avoir choisi leur lieu de stage auprès des Agences régionales de santé (ARS).


< Risques psychosociaux : un impact plus lourd chez les femmes
« L'appel de Marseille » pour mieux coordonner les soins psychiques en périnatalité >
ECNi 2019 : la psychiatrie attire peu les internes

Rechercher une actualité

Partager cette page