copes 2019

Actualités

Altruistes et psychopathes : leur cerveau est-il différent du nôtre ?

Un jour, Abigail Marsh est victime d'un accident de voiture ; un parfait inconnu lui sauve la vie au péril de la sienne, puis repart comme si de rien n'était ... des gens se jettent dans les flammes ou l'eau glacée pour aider des personnes en détresse qu'ils ne reverront jamais. Mais pourquoi ? Leur cerveau est-il différent du nôtre ?

Pour le découvrir, la psychologue Abigail Marsh a mené une investigation hors du commun aux deux extrémités de la nature humaine en étudiant des adolescents psychotiques et des personnes extrêmement altruistes, ayant donné un rein à un inconnu. Elle montre que notre degré d'altruisme dépend de la façon dont une petite région de notre cerveau perçoit ou pas l'expression de la peur chez autrui. Nous sommes tous plus ou moins doués pour la compassion, mais certains d'entre nous, dont l'amygdale est un peu différente, pourront devenir des psychopathes ... ou des héros ! Êtes-vous "câblé" pour sauver des vies ?

Altruistes et psychopathes, leur cerveau est-il différent du nôtre ? , Abigail Marsh, Ed. HumenSciences, février 2019, 24,50 €


< Les études en soins infirmiers en tête des choix des futurs bacheliers
Théâtre au Vinatier : "Les silences ou la vie d'une femme" >
Altruistes et psychopathes : leur cerveau est-il différent du nôtre ?

Rechercher une actualité

Partager cette page