IFFORTHEC

Actualités

Schizophrénie : ProFamille en Ile-de France

ProFamille est un programme psychoéducatif structuré, destiné aux proches d’un malade souffrant de schizophrénie

Initialement  développé au Québec par le professeur Hugues Cormier en 1988, ProFamille est aujourd'hui largement diffusé dans le monde francophone. Plusieurs utilisateurs suisses de ce programme se sont d'ailleurs organisés en réseau sous l’égide de Monique Pasche. En France, l’équipe du Dr Yann Hodé du centre hospitalier de Rouffach participe depuis plusieurs années à ce mouvement. Aujourd'hui, d’autres équipes françaises se sont rapprochées de ce réseau. Depuis 2007, 5 pays francophones  (Belgique, Cameroun, France, Maroc et Suisse) constitue ce réseau qui rassemble environ 60 équipes de soins. Elles animent des sessions ProFamille et se retrouvent une fois par an pour échanger sur l’utilisation de ce programme et améliorer leurs techniques d’animation.

Aujourd'hui, quatres équipes de soins (1) créent un "Cluster (2) ProFamille Ile-de-France"  qui s’intègre au réseau ProFamille et permet ainsi de regrouper les équipes proposant ce programme dans ce bassin de population très important.

La philosophie du programme est basée sur une approche cognitivo-comportementale cherchant à modifier 3 cibles : les comportements, les cognitions et le niveau émotionnel des familles. Le but de la démarche est d'amener progressivement le patient et sa famille d'un sentiment d'impuissance et d'une position de passivité ou de révolte face à la maladie à une position de collaboration active à travers une vision réaliste de la maladie.

Les familles ont souvent des conceptions erronées ou floues sur la maladie, ses causes, ses symptômes et sur la manière de les prendre en charge. Ces conceptions sont celles que l’on retrouve le plus communément au sein de la population générale et qui sont le plus souvent stigmatisantes. En effet, une des représentations principales consiste à penser que les troubles du comportement observés sont soit dus à l’éducation (attribution de la responsabilité à la famille) soit à des traits de caractères du malade (attribution de la responsabilité au malade). Corriger les représentations ainsi que les erreurs d’attribution permet de diminuer le sentiment de culpabilité qui peut être éprouvé par les familles. Ainsi savoir que la maladie n’est pas le résultat d’une éducation déficiente  et que les troubles schizophréniques ne sont pas le résultat d’un trait de caractère évite certains reproches vis-à-vis des comportements du   malade (faire comprendre que certains comportements ou traits de caractère sont bien des symptômes et que le malade n’est pas responsable). L’objectif vise ainsi à réduire l’intensité émotionnelle et les situations de stress pouvant se produire au cours des échanges familiaux. ProFamille a également comme objectif d’aider les familles à mieux comprendre le système de soins et les différents dispositifs de prise en charge. L’objectif visé est de rendre le système plus lisible ainsi que ses différents intervenants mieux identifiés afin que les familles puissent les solliciter de manière plus rapide et plus efficace en cas de besoin. Enfin une meilleure compréhension du diagnostic, de la pathologie et de l’évolution des troubles au cours du temps contribuent à mieux reconnaître et appréhender les troubles.

Ainsi, la mise en œuvre pratique du programme repose sur deux principes :

- celui d’une information concernant les troubles, ses symptômes et leur prise en charge

- l’apprentissage de techniques pour mieux faire face aux situations difficiles par la gestion du stress, le renforcement des habiletés et compétences sociales ainsi que l’entrainement à la résolution de problèmes ou des situations rencontrées concrètement, et au jour le jour, par les familles.


(1) Centre hospitalier Ste Anne - Centre hospitalier Maison-Blanche - Clinique de la MGEN - centre hospitalier de Clermont de l'Oise

(2) Un cluster est un regroupement d’entreprises et d’institutions liées à la connaissance (universités, centres de recherches, laboratoires…) proches géographiquement, qui partagent un même domaine de compétences et travaillent en complémentarité


< Prix MNH Prévention
Disparition de Robert Castel >
ProFamille Ile-de France

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook