simulateur retraite CGOS

Actualités

Le dynamisme de la recherche en soins

Le Groupe de recherche en soins infirmiers (GRSI) et le Centre Hospitalier de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or organisaient, les 27 et 28 janvier derniers, la 2e Rencontre de la recherche en soins en psychiatrie. Cet événement a rassemblé plus de 180 participants, venus de toute la France. Dans le cadre accueillant du site du «Valpré» à Écully, à Lyon, les congressistes ont pu réfléchir, mettre en commun, s’inspirer des recherches en cours et nouer des contacts pour leurs travaux en cours ou à venir.

Il s’agissait d’abord de se former par la recherche et pour la recherche: les dimensions nationales et internationales ont été abordées, notamment par G. Roberton et W. Hesbeen. Quelques recherches issues de l’espace francophone en Suisse et en Belgique ont été présentées le mercredi après-midi (notamment les travaux de K. Skuza, prof à l’HESAV Lausanne et R. Panchaud, fondation de Nant, sur l’utilisation du packing chez les patients adultes en soins aigus et ceux d’A. Stantzos et G. Bangerter sur l’utilisation d’un dispositif musical en chambre d’isolement [1]). Le jeudi a été consacré aux différents visages de la recherche en soins. B. Gaudelus a décrit son travail sur la reconnaissance des émotions faciales des schizophrènes, J.-M. Revillot sa thèse sur l’éducation thérapeutique du patient, P. Cheyroux et coll. les différents déterminants qui influent sur la qualité au travail des infirmiers en psychiatrie, J.-M. Morvillers les freins à la constitution de l’alliance thérapeutique. Les travaux de S. Tchukriel et J.-P. Lanquetin, sur la place de l’informel en psychiatrie, ont constitué le fil rouge à ces deux jours (2), qu’ils soient présentés directement par leurs auteurs ou repris et transformés par les collègues belges à l’initiative de Soclecare, directement inspirée par la description des fonctions de l’informel dans les soins (E. Pierrard, N. Filion et C. Médart). Un événement qui témoigne que la recherche en soins est bien vivante, plurielle et motivante. Elle irrigue la clinique, interroge la formation et constitue un véritable levier de changement pour la structuration et la diffusion des savoirs infirmiers. Vivement la 3e Rencontre !

1– Voir Un dispositif musical en chambre d’isolement. E. Bovet, G. Bangerter, V. Constantin, A. Stantzos, In Santé mentale, n°198, mai 2015.
2– L’impact de l’informel dans le travail infirmier en psychiatrie, J.-P. Lanquetin, S. Tchukriel, rapport non publié, 430 pages, disponible auprès des auteurs: grsi@ch-st-cyr69.fr


< « Je vous écoute »
Un guide pour appliquer la laïcité à l'hôpital >
Le dynamisme de la recherche en soins

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook