simulateur retraite CGOS

Actualités

Améliorer la transition entre pédopsychiatrie et psychiatrie adulte

L'étude Milestone, lancée ce mois d'octobre dans huit pays européens, vise à comprendre et améliorer la transition des jeunes entre services de pédopsychiatrie et structures de psychiatrie adulte. Coordonné en France par le CHRU de Montpellier, cette étude va inclure 1000 adolescents européens, selon une dépêche d'Hospimedia.

Les professionnels constatent souvent à regret un manque de relais entre la pédopsychiatrie et la psychiatrie adulte. Or l'amélioration de l'accès aux soins des adolescents est un réel enjeu pour la psychiatrie générale. En effet, comme le montre la littérature scientifique, le repérage précoce des troubles permet d'envisager un pronostic plus favorable, notamment celui des pathologies psychotiques. L'enjeu de la transition entre psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et psychiatrie adulte était précisément au programme d'une journée scientifique de la Fédération de recherche en santé mentale (F2RSM) du Nord-Pas-de-Calais, organisée le 15 octobre à Lille. À cette occasion, le Pr Diane Purper-Ouakil, chef de pôle au département de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent du CHRU de Montpellier, a présenté les grandes lignes de l'étude européenne Milestone, qui est lancée ce mois d'octobre dans huit pays européens (Grande-Bretagne, Irlande, Italie, France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Croatie), grâce à un financement du 7e programme cadre de l'Union européenne. En France, le centre coordonnateur de l'étude sera le CHRU de Montpellier, qui s'appuiera sur d'autres établissements, dont le CHRU de Lille, a indiqué Diane Purper-Ouakil. Pour réaliser cette étude, est prévue une inclusion de plus de 1 000 adolescents en Europe.

L'étude principale va consister à évaluer la santé mentale et le fonctionnement des jeunes en âge d'aller en psychiatrie adulte, vers d'autres services ou qui arrivent en fin de prise en charge. Il s'agira de comparer ceux qui auront bénéficié d'une intervention innovante et ceux qui auront bénéficié des pratiques habituellement mises en œuvre. L'étude inclura des adolescents avec des troubles psychiques et/ou troubles neurodéveloppementaux, des jeunes se situant à moins d'un an de l'âge légal (habituel) de transition, au moment du recrutement : soit entre 15 et 17 ans, pour un âge de transition entre 16 et 18 ans.

– Le premier objectif est d'identifier les lacunes dans les différents systèmes de soins actuels et les freins à une transition efficace. Pour cela, il sera procédé à une description des systèmes de soins, des types de structures, des interfaces pédopsychiatrie/psychiatrie adulte et des formations des professionnels.

– Le deuxième objectif est d'apporter un regard unique sur les trajectoires de transition et éclairer l'évolution des jeunes au sein de ces trajectoires. Pour cela, il conviendra d'identifier les processus de transition, leurs résultats et les expériences associées, dans divers établissements de soins.

– Enfin, le  troisième objectif est de tester un modèle d'intervention innovant en matière de transition. Pour cette étude, des outils d'aide à la décision doivent être développés, ainsi qu'un modèle de bonnes pratiques et un cadre éthique. Deux outils vont être utilisés. D'une, il y aura le Tram (transition readiness and appropriateness measure), un outil d'aide à la décision permettant d'identifier les jeunes pour lesquels un transfert vers la psychiatrie d'adulte est requis et approprié. D'autre part, il y aura le Trom (transition outcome measure), un outil de suivi des jeunes, évaluant la qualité de la transition effectuée et l'évolution des jeunes dans cette période. Diane Purper-Ouakil précise qu'au sein de cette étude, un essai randomisé contrôlé par cluster est prévu. Il doit permettre de déterminer l'efficacité et le rapport coût-efficacité d'un modèle de transition organisée dans l'amélioration de la santé et de l'évolution sociale des jeunes, dans l'accompagnement vers leur vie adulte, en comparaison de la transition telle que pratiquée habituellement dans les centres participants.


< Marionnettes et thérapie
Ce que révèlent nos odeurs >
Améliorer la transition entre pédopsychiatrie et psychiatrie adulte

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook