La revue

Thomas Bossard

Né en 1971 à Poitiers, Thomas Bossard vit et travaille à Toulouse. Il débute comme peintre-décorateur au théâtre du Capitole (Toulouse), ce qui lui permet d’explorer sa palette artistique dans toute sa polyvalence : illustration, peinture, scénographie, fresque, photographie, décoration… réalisant de nombreux décors d’oeuvres classiques, Siegfried, Le Crépuscule des Dieux, La Flûte enchantée… Il travaille ensuite comme scénographe et réalise des story-boards de courts-métrages et de films publicitaires. Touche-à-tout, il exécute aussi des dessins sur porcelaine, pour la manufacture d’Yves Deshoulières, et des décors pour les Maquettes Heller, des affiches de spectacles… Depuis 2005, il se consacre à sa peinture et expose ainsi dans plusieurs galeries en Europe.

Avec un humour ravageur et un grand sens de la composition, ce peintre croque des scènes cocasses, déclinant de petites fables poétiques… Des individus en costumes, un peu surannés, presque des caricatures de normalité, se retrouvent ainsi dans des décors oniriques. L’improbable, le tragi-comique surgissent ainsi dans le quotidien. Ces situations burlesques provoquent le rire du spectateur, mais aussi une forme d’empathie et de compassion, on sent toute la tendresse du peintre pour ses personnages fragiles et malchanceux… Selon les mots d’Éric Aliot,professeur de philosophie, on goûte ces tableaux comme « des bonbons acidulés », où il y a de l’enfance, du sucré, et aussi de l’acide, pour nous aider à décaler le regard…

  • En savoir plus : www.thomasbossard.com
  • Jusqu’au 15 novembre 2015 à la Galerie Hélène Nougaro, 17 rue du Petit Pont, Paris Ve
  • En permanence à la Galerie L’OEil du Prince, 30, rue Cardinet, Paris VIIe et 7, rue de l’Odéon, Paris VIe.


< Eva Navarro
Annie Kurkdjian >