La revue

Renaud Grizard

Né en 1961 à Paris, Renaud Grizard passe son enfance au Canada et au Pakistan, avant de revenir étudier en France. Diplômé d’architecture en 1986, il abandonne très rapidement cette profession pour se consacrer exclusivement à la peinture et à la sculpture. Il vit et travaille aujourd’hui à Marseille.

Bien qu’ayant abandonné l’architecture, on retrouve dans son travail la notion d’espaces et de plans. Très graphiques, ces toiles dégagent une stabilité, un équilibre. Jouant avec la géométrie, de grands aplats organisent un paysage simple et dépouillé. L’artiste travaille à la peinture à l’huile, technique ancienne et lente, qui permet la maturation : « Ainsi, j’avance à mon rythme, sur la toile et sur l’expression. » Il emploie également le collage, créant des superpositions et des champs différents.

Douces, lumineuses, dans des tons chauds et acidulés, ses peintures questionnent surtout la place de l’homme dans la société et la nature. Ce sont des silhouettes qui s’impriment dans des décors peu figuratifs, parfois symboliques. Alors que notre monde va trop vite, que nous sommes constamment confrontés à un flot d’informations et d’événements, ces œuvres invitent à ralentir, à regarder. À envisager différents points de vue. « L’homme se croit très grand mais dès que la Terre se manifeste un tout petit peu, il prend peur et panique », remarque Renaud Grizard. Ancrée dans son époque, cette œuvre puissante et sobre s’impose à nous, presque comme une philosophie. Le regard de l’artiste nous invite à être attentif à notre « être au monde » et au temps qui passe.

À noter que chaque matin, Renaud Grizard donne rendez-vous au public avec son « dessin du jour ». Ce rituel, humeur du moment ou réaction à l’actualité, constitue une bulle de liberté et de poésie dans les tensions contemporaines…

  • En savoir plus : www.grizard.fr A voir : exposition-événement du 19 au 22 septembre 2019, Galerie en résidence, Etienne Rigal, 40 rue Victor Hugo, Lyon. Renaud Grizard a été l'artiste invité du numéro 239.


< Thomas Delalande
Hélène Maïdanatz >