La revue

Christine Coste

Née en 1965, Christine Coste, diplômée de l’École supérieure d’art graphique, se définit comme plasticienne. Depuis l’ouverture de son atelier de céramique à Montreuil en 2001, elle développe une création multiforme autour du corps : dessins, sculptures, installations en céramique et performances composent une œuvre sans cesse renouvelée.
Dans un univers rose, gris, noir, ses dessins explorent l’intimité féminine aux prises avec le sexuel. Précis, crus, ils scrutent des parties de corps meurtris et palpitants et dégagent une grande force, entre attraction et répulsion, douceur et cauchemar. Coutures et fils bordent des plaies et cicatrices, posant la question des limites, de l’intrusion mais aussi de l’essence et la profondeur de l’être humain. Au fil de ses compositions singulières, visions stupéfiantes, Christine Coste traque l’énergie et le jaillissement de l’organique : « Viscérale, sensuelle, sexuelle, féminine, masculine, animale, douce, légère, saignante, cosmique, comique, déterminée…, l’intériorité est force qui pousse, forme qui naît. Il s’agit de puiser et de retourner sans cesse dans le monde du début, le monde obscur et lumineux, instinctif et organique ; l’origine de la vie », explique-t-elle.
De sa première exposition à la Halle Saint-Pierre en 2001 aux acquisitions de la ville de Montreuil et de la galerie Saatchi à Londres, ses œuvres sont régulièrement présentées dans le cadre de salons, expositions en galerie ou musées. Christine Coste est également enseignante en arts plastiques.

  • En savoir plus :
    – Sur les sculptures et le dessin : www.christinecoste.fr, sur les performances : ch-co.tumblr.com
    – Exposition, Galerie Le cœur au ventre, Lyon 5e, jusqu’au 25 avril.


< Livia Deville
Najia Mehadji >