mnh mi juillet

Formation

1er bilan de l'Agence nationale du DPC

Après un an d'activités, l’Agence nationale du Développement professionnel continu (DPC) présente un bilan de  son action.

L'Agence nationale du DPC s’est engagée dans la mise en œuvre de la réforme du DPC portée par la loi de modernisation de notre système de santé autour de trois chantiers prioritaires répondant aux enjeux soulevés par la première version du dispositif. Dans son bilan, l’Agence souligne plus particulièrement des avancées autour de 3 axes :
1. Installer un dispositif collaboratif ;
2. Garantir la qualité de l’offre DPC ;
3. Repenser le modèle économique du DPC.
L'agence pointe que « plusieurs réglages sont encore nécessaires et attendus par les acteurs du dispositif (…).  Mais durant toute cette année, les équipes de l’Agence et les membres de ses instances se sont mobilisés collectivement autour de ces grands chantiers pour assurer la continuité opérationnelle du dispositif tout en mettant en place la réforme attendue, dans un calendrier contraint. »

Les chiffres clés 2017

  • 2 355 dossiers d'enregistrements déposés et vérifiés administrativement par les équipes de l'Agence ;
  • 10% organismes DPC enregistrés, 74% en cours de réenregistrement, 16% de dossiers refusés ;
  • 11 200 actions de DPC proposées pour 2017 répondant aux modalités fixées par le législateur ;
  • 114 282 inscriptions engagées.

Voir le document détaillé sur le site de l'Agence nationale du DPC : « Les dossiers de l'actualités », juillet 2017.


< Formation à l'hôpital : les priorités pour 2018
neurosciences et éducation, pour apprendre et accompagner >
1er bilan de l'Agence nationale du DPC

Rechercher une formation

Partager cette page

Partager sur Facebook