Prix Infirmier - Bannière Mars 2019

Exclusivités web

La décision d'isolement en psychiatrie

Comment est prise la décision de mise en isolement en psychiatrie ? Sur quelles bases cliniques ? Quelle est le rôle des émotions dans cette détermination ? Ce Travail de fin d'études (TFE) en soins infirmiers revient sur ces problématiques, à partir d'observations de terrain et d'entretiens avec des infirmières.

Extraits et présentation de la problématique. Mme X est une patiente âgée de 60 ans, elle est admise dans le service via les urgences. Elle est diagnostiquée paranoïaque. Peu de temps après son arrivée dans le service, elle se présente au bureau infirmier. Elle est agitée, sa façon de s’exprimer est agressive, il lui manque un sac de vêtements et elle est persuadée qu’un infirmier le lui a dérobé. L’infirmier concerné lui explique brièvement qu’il n’a pas son sac, que celui-ci a dû rester aux urgences, et que ce n’est pas important.

Mme X, en raison de sa pathologie, reste persuadée que l’infirmier lui a volé son sac. L’infirmier, agacé par ces propos persécutoires, monte le ton, la relation devient conflictuelle, l’infirmier semble être blessé par les insinuations de la patiente. Il se justifie « vos affaires ne m’intéressent pas ! » « De toute façon vous êtes folle ! ». Il lui demande de sortir du bureau et claque la porte derrière elle. Mme X, contrariée, insulte l’infirmier dans le couloir et part s’isoler dans sa chambre. L’infirmier rétorque « vous allez voir ! ». Quelque temps après, on vient chercher Mme X dans sa chambre pour la mettre en chambre d’isolement. Motif ? Elle a insulté un infirmer tout à l’heure. Mme X résiste, les infirmiers insistent.

J’assiste alors à une mise en chambre d’isolement, violente et, selon moi, punitive. Je m’interroge sur mon futur rôle d’infirmière et sur la place que peuvent prendre les émotions des soignants dans la relation avec le patient. Dans cette situation, j’ai eu le sentiment que l’infirmier était guidé par ses émotions et que la pathologie de la patiente n’a pas été assez prise en compte, ainsi que l’expression de ses symptômes. Différentes questions peuvent être formulées :

Quelles sont les conditions légales qui encadrent la mise en chambre d’isolement ?
Une mise en chambre d’isolement peut elle impacter la relation soignant-soigné ?
Les décisions médicales d’isolement engendrent-elles un principe de domination des soignants envers les patients ?
Les conséquences de l’isolement varient-elles selon les pathologies ? Quelle part peut prendre l’interprétation de la situation de la part d’un soignant, au regard de son vécu et de sa sensibilité personnelle, dans la décision de mise en chambre d’isolement ?
L’isolement est il thérapeutique ? Si oui, quelles sont ses fonctions thérapeutiques ?
L’isolement forcé a-t-il sa place dans le soin ? Et si oui laquelle ?
Qu’est-ce qui conduit une équipe infirmière à solliciter une décision médicale d’isolement ??

  • La décision d'isolement en psychiatrie, Sophie Georgieff, mémoire de TFE, 2019, à télécharger en pdf


< La contenance soignante individuelle et groupale à l'Unité pour malades difficiles du CH le Vinatier
Les peurs dans le travail infirmier de psychiatrie >